Accueil

Je vous reçois en toute confidentialité et vous offre un cadre rassurant et professionnel

À propos de Nathalie FONTENEAU

Formations :

2020 : Formation EMDR, Ahtma Vannes,validée et référencée par le DATADOCK. Formation certifiante.

2015 à 2017 : Formation Hypnose et thérapies brèves, Arepta Imhena Nantes, agréé par la Fondation Milton H. Erickson (USA) et membre de la Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapie Brève.

2014 : Formation à l’approche narrative, Hexafor Nantes.

2008/2010 : Formation de Conseillère Conjugale et Familiale, Couple et Famille Nantes, organisme agréé par l’ANCCEF.

Contact

Cabinet de Conseil Conjugal et Familial

Nathalie FONTENEAU

Polyclinique du Parc

3 Rue D’Arcole

49300 Cholet

 06 84 75 80 47

f_nat@hotmail.fr

Prise de rendez-vous possible sur Doctolib ou par téléphone

Conseil Conjugal et Familial

Pourquoi consulter une Conseillère Conjugale et Familiale

 Vous rencontrez des difficultés relationnelles, conjugales ou familiales. Vous cherchez un lieu pour les exprimer et vous permettre de les solutionner.

Vous avez besoin de faire le point face à une situation nouvelle (retraite, veuvage, perte d’autonomie d’un proche, départ des enfants…).

Vous vous interrogez avant de prendre une décision (engagement, rupture, divorce, contraception…).

Vous vous posez des questions sur vos relations avec vos enfants et pour leur éducation.
Je vous propose

Un temps d’écoute, de réflexion et d’accompagnement pour :

Faire le point face à une situation difficile ou inattendue.

Surmonter une crise.

Mieux comprendre ce que vous vivez et pouvoir agir en conséquence.

…dans le but de vous aider à aller mieux, à vous construire ou à vous reconstruire.

Comment

L’entretien peut se dérouler individuellement, en couple ou en famille.

Il s’effectue sur rendez-vous à mon cabinet.

Chaque entretien dure une heure.

Vous pouvez parler de votre situation librement et en toute confiance. Je suis tenue au secret professionnel.

Hypnothérapie et Thérapies brèves

 

 

Résultat de recherche d'images pour "hypnose image"

 

L’hypnose Ericksonnienne et les thérapies brèves sont des outils d’analyse au même titre que la psychothérapie. Leur objectif est d’aider le patient à coopérer et à trouver des solutions pour soigner son trouble.

La façon dont l’hypnose agit est maintenant connue : elle permet, par un jeu attentionnel impliquant l’imaginaire des patients, de revisiter la réalité et la façon dont le patient la perçoit. Ceci a pour effet de diminuer l’importance des symptômes d’un certain nombre de pathologies et de développer chez l’individu des comportements inédits, lui permettant de mettre à distance le motif d’une souffrance, voire dans certains cas, de la résoudre. L’hypnose permet à une personne de prendre soin d’elle et de développer ses capacités propres afin d’acquérir des dispositions internes et comportementales nouvelles. A la différence de la psychothérapie, quelques séances suffisent pour en retirer le bénéfice.

 

L’état hypnotique

Chacun a pu faire l’expérience d’un roman dont la lecture consciencieuse permet de nous évader, ou celle d’une suspension hors du temps à force de contempler le mouvement des vagues, etc. En bref, chacun a pu faire l’expérience d’un état de conscience modifiée (différent donc de l’état de veille habituelle). L’état hypnotique est précisément ce moment de conscience où les choses sont perçues autrement. Depuis la seconde moitié des années 90, cet état a été identifié et caractérisé en imagerie cérébrale (IRM fonctionnelle et PET-Scan), attestant ainsi de son existence réelle. Scientifiquement, on peut maintenant affirmer que l’état hypnotique est une réalité.

Se mettre en état d’hypnose, ou faire de l’hypnose avec un praticien, c’est reproduire intentionnellement cet état de conscience avec un objectif qui varie selon le cadre dont il est question (détente, soin, évolution personnelle…).

L’état hypnotique étant la reproduction d’un état naturel et spontané, tout le monde peut y avoir accès, mais pas forcément de la même façon. Si la plupart des individus répondent bien à des suggestions verbales directes, d’autres auront besoin d’une approche indirecte pour provoquer l’état de conscience modifiée recherchée.

Par contre, l’apprentissage de la méthode et sa répétition régulière permet à chacun de pouvoir entrer avec de plus en plus d’aisance et de rapidité en hypnose : comme pour un sport, plus on s’exerce et plus on progresse !

 

Les applications de l’hypnose et des thérapies brèves

Dans le champ de la santé, ses applications sont essentiellement la médecine de la douleur et la gestion des troubles anxieux (du stress à la phobie, en passant par les troubles de l’affirmation de soi ou encore les états de panique). On utilise également l’hypnose à visée de changement de comportements de dépendance, comme le tabagisme ou les troubles de l’alimentation. Mais d’autres applications sont possibles à la fois dans le champ du somatique (dermatologie, gastroentérologie…) et dans celui de la psychopathologie (troubles de la personnalité, troubles de l’humeur…).

 

« La tâche du thérapeute est d’aider, d’accompagner, elle n’est ni de blâmer, ni de juger mais simplement de rendre des services qui peuvent permettre aux patients de mieux vivre leur vie, avec plus de satisfactions. La forme de thérapie qui se justifie doit être celle que l’on considère cliniquement comme à même de satisfaire les besoins du patient et offrir les meilleurs résultats possibles, sans tenir compte des artifices sociaux ni des questions de convenances. On ne doit s’appuyer que sur un seul principe : le bien-être du patient » Milton H. Erickson.

Pourquoi choisir une thérapie par l’hypnose ?

Quelques séances suffisent généralement pour venir à bout de la plupart des troubles.

Elle est adaptée à notre temps, pour arrêter de fumer par exemple

De plus en plus de personnes ont recours à une thérapie.

En effet, une solution rapide et efficace existe pour gérer :

  • un deuil
  • une dépression
  • une phobie
  • des angoisses
  • le stress
  • un manque de confiance en soi 
  • des douleurs chroniques
  • une dépendance (tabac, alcool, drogue…)
  • des problèmes comportementaux ( agitation, TOC, problèmes sexuels…)
  • et pour surmonter des épreuves de la vie

 

« C’est le patient qui est au centre et qui devient acteur de sa guérison. Cette pratique hypnotique ne dirige pas le patient, mais l’accompagne. Elle repose sur le postulat que l’inconscient est capable de mobiliser des ressources, susceptibles de conduire aux changements désirés, et a pour but d’amener conscient et inconscient à travailler ensemble. ». Julien Betbeze, psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute, Chef de Service du service d’Accueil Familial Thérapeutique de Loire Atlantique, responsable pédagogique de l’Institut Milton Erickson.